Travaillerons-nous avec un pied au bureau et l’autre dans le métavers ? « La technologie est essentielle pour combler le fossé entre le physique et le numérique : les caméras, les tableaux blancs numériques et les salles de réunion virtuelles donneront à l’ensemble de l’équipe une voix et un siège à la table. » Jared Spataro, vice-président corporate du modern work chez Microsoft, affirme dans ces déclarations que petites et grandes entreprises, plus traditionnelles ou innovantes, songent déjà à profiter des synergies du métavers comme véritable cadre de travail. Dans cet article, nous mettons en lumière les initiatives les plus récentes et analysons leur influence sur la conception du workplace :

 

Tout voir avec d’autres lunettes : Meta Quest

Meta Quest est le pari de Meta pour nous présenter le métavers à travers des lunettes de réalité virtuelle et mixte. Cet outil se concentre sur les modes de travail collaboratif à distance où le sentiment de proximité est conservé. La société fournit non seulement ce dispositif, mais également des expériences immersives et des fonctions administratives complètes.

 

Tout en un : physique, virtuel, hybride ou dans le métavers

Le cabinet de conseil Ernst & Young a créé EY metaverse lab et wavespace pour promouvoir le développement des entreprises dans tous les formats (physiques, virtuels, hybrides ou directement dans le métavers). De cette façon, elle accompagne les entreprises dans une immersion progressive dans la numérisation, en ajustant le type de travail le plus approprié pour chaque équipe.

 

Personne n’est exclu des réunions : Logitech Sight

Comment faire en sorte que chacun se sente inclus dans une réunion physique et virtuelle ? Le fournisseur de solutions technologiques Logitech a imaginé une caméra qui permet de suivre les conversations en se concentrant sur les personnes qui parlent à un moment donné, en pouvant choisir un plan frontal ou un gros plan pour augmenter l’implication.

 

La construction industrialisée dans le métavers

Pouvez-vous imaginer pouvoir projeter une maison dans le métavers pour corriger d’éventuelles erreurs ou tester des designs ? La société espagnole Worldmetor a été pionnière en entrant dans Uttopi, la plateforme nationale par excellence.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de WORLDMETOR (@worldmetor_mdr)

 

Le workplace a aussi des afterwork

Le métavers n’est pas seulement pour le travail. Comme dans les environnements physiques, un espace peut être réservé pour partager des activités de loisirs et de teambuilding, comme une partie de bowling ou une table de ping-pong virtuelle.

 

Influence de ces exemples sur les projets en workplace

Chacune de ces cinq propositions est compatible avec un workplace physique qui articule et orchestre le travail distribué tout en renforçant la composante socialmeta.com/es/es/work/queste. Nous l’avons déjà souligné au début de ce billet, on peut trouver des cas comme un restaurant de fruits de mer, ou l’assemblée générale d’un des grands du IBEX35.

La flexibilité est considérée comme une caractéristique incontournable dans la conception de nouveaux cadres de travail, comme nous vous le disions dans ce post.