Cierto Estudio s’est spécialisé dans le logement, avec un accent tout particulier sur son rôle de catalyseur de la vie sociale. Ils travaillent aussi bien des réformes, des constructions neuves ou des logements collectifs -leur favori, là où ils expérimentent le plus-, et leur lecture de 250 logements du centre de Barcelone leur a donné une place dans le paysage de l’architecture nationale. Ils participent maintenant au World Design Capital Valencia 2022 avec une proposition de rénovation de l’espace domestique et, plus précisément, de la cuisine. Nous parlons de cette reformulation, du design, de l’aménagement intérieur et de la durabilité dans cette CONNEXION AVEC… Anna Llonch, l’une des membres de l’équipe.

Chez Cierto Studio, vous réfléchissez à travers vos projets sur le concept de maison. Comment a-t-il évolué ces dernières années et quelles tendances appréciez-vous ?

On perçoit qu’il y a eu un changement concernant les tâches ménagères, et que cela a déclenché une nouvelle approche des espaces domestiques. À présent, elles sont plus partagées et prennent davantage d’importance, surtout qu’elles soient faites dans un endroit décent, avec une belle vue et bien relié aux autres pièces de la maison. Par exemple, on voit que les cuisines sont plus ouvertes et situées dans des cadres privilégiés pour cuisiner dans un bel espace bien aménagé, voire visuellement connectée au quartier, dans l’idée de créer une communauté. De cette façon, un environnement accueillant et sûr est créé, car lorsque vous faites la promotion de cette communauté, vous vous sentez comme une famille.

En fin de compte, on apprécie que les espaces collectifs deviennent une extension de la maison grâce à des passerelles reliées à une cour intérieure où il peut se passer des choses : mettre la table dehors sur une terrasse commune, discuter dans le patio ou aménager des laveries ou des cuisines collectives, ce qui est notamment à prendre en compte dans les petits appartements.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Cierto Estudio (@ciertoestudio)

 

Comment les espaces communautaires coexistent-ils avec la vie privée ?

Grâce à des solutions telles que, par exemple, des patios qui séparent une allée de la maison, des jardinières avec de la végétation ou un type de filtre tel que des stores. Les espaces intermédiaires jouent également ce rôle de manière conviviale : une clôture fait office d’antichambre de la maison et un lieu précédent qui sépare, où l’on peut aussi laisser une poussette, un vélo… ou même étendre le linge.

 

Si on entre dans la cuisine… quels nouveaux designs sont en cours de développement ?

La cuisine cesse d’être un tel espace de service pour devenir un lieu social, s’ouvrant sur les autres pièces de la maison. Dans certains projets, elle devient le centre de la maison, devenant un environnement polyvalent qui ne doit pas toujours être une cuisine et où d’autres activités peuvent être réalisées, comme nous l’avons vécu pendant le confinement.

Côté design, c’est l’ambiguïté qui ressort (des cuisines qui n’en ont pas l’air, où la partie technique s’impose moins), la matérialité innovante et expérimentale au détriment d’une fonctionnalité excessive. Nous verrons des meubles mobiles qui permettent de déplacer des modules vers d’autres pièces de la maison dans un changement de concept : la cuisine détachée des murs, qui n’est pas une pièce, mais un meuble qui peut devenir un salon ou une terrasse pour déguster un café, un barbecue… Cela se matérialise en un bout de table qui dispose simplement d’un réchaud.

Quant aux appareils électriques, nous soulignons deux tendances opposées qui coexistent et sont très actuelles : les laisser visibles sans être encastrés, ou un concept flou avec la même matérialité.

C’est une tendance qui se produit dans le reste de la maison avec les meubles. Nous voulons un habitat de plus en plus flexible et des pièces plus ambiguës, avec des meubles facilement transférables, car nous vivons aussi de plus en plus de changements (étapes de vie, déménagement…) et nous devons appliquer des remaniements presque immédiatement.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Cierto Estudio (@ciertoestudio)

 

Que pourrons-nous voir dans votre proposition de cuisine pour Scénarios du futur proche ?

Nous avons axé l’exposition vers deux réalités : une ligne foodie, pour les personnes qui considèrent la gastronomie comme un hobby, comme quelque chose de social et d’expérimentation… et une autre tendance inverse, celle de cuisiner à la hâte car on passe peu de temps à la maison, cet environnement est conçu comme un lieu pour dresser une assiette, comme une sorte d’office.

Dans les deux cas, l’aspect social et le caractère ambigu de la pièce sont partagés. Cela se traduit par une cuisine qui permet de développer différentes activités et qui rompt avec le principe fonctionnel et de service.

 

Que pensez-vous que la World Design Capital Valencia 2022 apporte à votre studio et au paysage national de l’architecture et du design d’intérieur ?

L’événement nous permet de rencontrer des professionnels que vous admirez et nous croyons que l’événement favorise l’inspiration et d’autres façons de faire. Nous voyons également que c’est un point de connexion avec le design pionnier en Espagne. En ce qui concerne notre participation à travers l’exposition, nous apprécions ces projets à petite échelle qui nous permettent d’explorer la partie la plus créative et d’entrer dans les détails, d’être plus libres dans la conceptualisation et de ne pas être aussi liés aux normes et autres facteurs de conditionnement.

 

Quelle importance ont les matériaux dans ce nouveau design de cuisine ?

Nous nous sommes intéressés au contraste des couleurs et à l’utilisation de matériaux qui ne sont généralement pas associés à la cuisine, comme l’inox avec le bois. Bien sûr, tout cela garantissant durabilité, hygiène et minimisation de l’entretien nécessaire. Nous pensons qu’il n’y a pas de tendance spécifique dans les produits, il s’agit uniquement d’ouvrir la gamme de matériaux qui ont été introduits jusqu’à présent.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Cierto Estudio (@ciertoestudio)

 

En général, quelles sont vos matières préférées ?

Nous aimons expérimenter dans chaque projet en fonction des besoins de chaque client et du lieu où se trouve la structure. On est frappé par les contrastes entre les textures et les couleurs et, notamment, les mélanges de matières naturelles : textiles, bois, marbre, acier, inox…

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Cierto Estudio (@ciertoestudio)

Qu’est-ce qui vous inspire dans le studio ?

Je pense que nous avons une telle connexion quotidienne avec le monde des images à travers les réseaux sociaux que maintenant, plus que jamais, l’inspiration est constamment présente. Cela nous aide aussi à tenir des ateliers internes où nous discutons des projets et échangeons des avis, des stratégies… c’est très utile, surtout en période de démarrage.

 

Ne manquez pas les articles que nous publions sur Scénarios du futur proche et la proposition de design de cuisine de Cierto Estudio. Retrouvez-les dans le moteur de recherche Connections by Finsa ou sur les réseaux sociaux via le hashtag #ConnectionsByFinsa.