La durabilité gagne de plus en plus de terrain dans la société et le design ne veut pas être laissé pour compte. L’étiquette made in conditionne maintenant souvent l’achat d’un produit. Son lieu de fabrication donne un indice sur sa qualité, son design et sa durabilité.

L’agence des tendances WGSN souligne que le Made in Nature est l’avenir. Comment ? Avec un nouveau concept : la bio-fabrication, un domaine lié à la bio-construction, dont nous vous avons déjà parlé dans Connections by Finsa. Les matériaux sont littéralement cultivés par des organismes vivants. Pour Lisa White, directrice du Lifestyle & Interiors chez WGSN, c’est « l’avenir du design : des produits fabriqués en collaboration avec la nature ». Nous mettons en évidence quelques exemples inspirants :

Grown

Les déchets organiques, l’eau et le mycélium (racines fongiques) sont à la base de ces produits, parmi lesquels on trouve des tables, des carreaux ou des lampes.

https://www.instagram.com/p/CAFk1APDyeW/

De plus, ils ont des kits de DIY pour que vous puissiez faire pousser votre lampe vous-même. Et lorsque vous en avez assez, vous pouvez la transformer en engrais.

https://www.instagram.com/p/CBQjOFih4u9/?utm_source=ig_web_copy_link

Chaises créées par la nature

Qui se cache derrière la fabrication des chaises de Gavin Munro ? Ni plus ni moins que la nature. Aucun opérateur ne prend une matière première et la transforme en chaise. Gavin plante une graine et la nature la façonne.

https://www.instagram.com/p/BxkeCdvH19j/

Parfois, nous devons donner un coup de main à la nature. Elle nous fournit les matériaux et nous les façonnons. Comme les chaises et lampes Terroir de Jonas Edvard et Nikolaj Steenfatt, à base d’algues séchées et de papier recyclé.

https://www.instagram.com/p/BqPhiQbn_zV/

Meubles émergeant de l’océan

L’océan est la main d’oeuvre d’Aurore Petite. Les pièces de sa collection Marecreo sont fabriquées à partir de sédiments océaniques. Nous avons pu les voir à la Dutch Design Week.

https://www.instagram.com/p/B3mCKmkAfwx/

Et si nous profitions des algues pour fabriquer un produit ? Nienke Hoogvliet l’a fait. Sea me est un tapis de fil d’algues marines nouées dans un vieux filet de pêche.

https://www.instagram.com/p/BuDjtUglGry/

Textile ou plante ?

Pourquoi ne pas faire pousser vos vêtements ? La biologie synthétique est une alternative durable à l’industrie textile d’aujourd’hui. Elle permet de faire pousser des tissus à partir de la fermentation de bactéries ou de champignons. Même à la maison, vous pouvez fabriquer des bioplastiques.

Jacob Olmedo s’est engagé dans les textiles hydroponiques qui font pousser des plantes et deviennent un jardin portable, « une armure environnementale ».

https://www.instagram.com/p/B1tpRbTBHuX/

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies