Comment les professionnels, les créatifs et les chercheurs peuvent-ils collaborer pour surmonter les énergies fossiles et miser sur un présent et un avenir renouvelables ? C’est la question que se pose la Solar Biennale, un événement qui a débuté fin 2021 et qui se déroulera courant 2022 au Het Nieuwe Institut de Rotterdam.

Art et design solaires

Cette rencontre est inédite car elle introduit l’énergie solaire dans l’art et le design. « Au-delà de l’aspect technologique et économique, nous pouvons contribuer à l’utilisation du soleil dans différents aspects artistiques », explique Marjan van Aubel, une créative néerlandaise que la firme Swaroski a qualifié de « designer du futur ». Marjan est l’une des promotrices de la Solar Biennale 2022, accompagnée de Pauline van Dongen. Elles ont toutes deux présenté cet événement à l’occasion de Design Miami Basel.

Les deux créatrices sont un exemple clair de l’intégration de la lumière du soleil comme source d’énergie à travers leurs projets de mode et de mobilier, auxquels s’ajoute la contribution du Het Nieuwe Institut en tant qu’espace qui recueille des expositions d’architecture, d’art et de culture numérique.

Solar Biennale 2022

L’événement consistera en une exposition centrale qui sera présentée au Het Nieuwe Institut en septembre 2022. En parallèle, un programme de séminaires et d’ateliers auront lieu sur six semaines et se clôtureront par la célébration de la Dutch Design Weeek.

Bien qu’il s’agisse de transcender les visions purement technologiques et économiques, les chercheurs de ces domaines participeront à des discussions dans lesquelles ils proposeront des solutions qui iront de pair avec le design.

Rotterdam est l’un des meilleurs exemples au monde de projet de ville solaire. Selon Arno Bonte, conseiller pour le développement durable, la qualité de l’air et la transition énergétique de la ville, l’événement s’intègre parfaitement dans les plans municipaux et il précise qu’au cours des trois dernières années, les panneaux solaires installés dans la ville ont triplé, et que le projet est de mettre en place un million de ces systèmes d’ici 2025. De plus, il note que cette technologie est déjà employée sur les pistes cyclables et les chemins pédestres, les murs énergétiques et les cellules solaires dans les fenêtres.

Sans aucun doute, l’avenir est éclairé. Nous continuerons à vous en dire plus sur cet événement si innovant sur Connections by Finsa.