Cette semaine, notre « Connexion avec… » nous rapproche du monde d’ENORME Studio, un studio d’architecture et de design basé à Madrid, dirigé par David Pérez, Rocío Pina et Carmelo Rodríguez. Mais pour mieux faire connaissance, nous nous concentrons sur certains de leurs projets.

Living Big: All I Own House

Un projet très important pour le studio, car il s’agissait de la première maison transformable qu’ils avaient construite. All I Own House a eu un impact important et a donné une grande visibilité au studio. Mais cela signifiait avant tout le début d’une « ligne de recherche sur la flexibilité des espaces domestiques que nous poursuivons cinq ans plus tard et c’est l’une des lignes d’avenir chez Enorme. C’était un projet qui nous ouvrait à un monde de possibilités pour le studio », explique Carmelo Rodríguez. Par la suite viendraient EIP House et Casa MJE.

Astral Bodies by Finsa

L’un des derniers projets d’ENORME Studio est Astral Bodies, la proposition de FINSA à la Milan Design Week 2019. L’équipe d’ENORME Studio est tout particulièrement satisfaite du bon accueil du public et de l’intérêt qu’elle a suscité : « La première réaction de tout le monde a été de toucher le matériel, ce qui est fondamental car c’était l’objectif : de convertir le matériel en protagoniste de l’espace. L’idée initiale d’une météorite qui arrive et que les gens vont voir pour savoir ce que c’est, s’est produite dans l’installation. »

Retrouvez ici la galerie photos d’Astral Bodies by Finsa.

Mobilier : Bovedilla series

Parmi les créations de mobilier, il faut souligner la recherche « Bovedilla Series », dont l’objectif est de promouvoir l’utilisation de pièces en céramique industrialisées appliquées au mobilier. Cette série a attiré l’attention de Rossana Orlandi et ENORME Studio l’a présentée dans sa galerie lors des deux dernières éditions de la Milan Design Week. « Ils comptent sur nous et chaque année, nous allons essayer d’exposer de nouvelles pièces », déclare Rocío Pina.

Schlickeysen est un système de mobilier modulaire basé sur deux types de supports en métal et de voûtes en céramique incurvées. Vous pouvez configurer toutes sortes d’ajustements à partir de leur combinaison : tables, bancs continus, stands, topographies… Kurul, le deuxième prototype, rappelle le siège des sénateurs romains et se caractérise par ses voûtes en céramique courbées peintes avec des motifs personnalisés.

Tandem Madrid-Paris

ENORME Studio est conscient de la nécessité de générer une culture du design chez le citoyen. Parmi les initiatives qui ont été développées pour montrer que l’activation des espaces urbains dépend de nous-mêmes, on retrouve celle-ci, dans le cadre du programme Tandem Madrid-Paris, ils ont installé plusieurs « objets urbains » dans le centre de Madrid : un théâtre, une salle de classe ouverte et une machine énergétique autonome pour recharger le téléphone. « Ils ont travaillé comme dans un laboratoire : les représentations improvisées au théâtre chaque après-midi montrent que ce type d’équipement est utile, nécessaire et que les citoyens l’utilisent de leur propre initiative. Cette utilisation spontanée est beaucoup plus ouverte et complexe qu’on ne le pensait », explique Rocío Pina.

Cela concerne également l’éducation et aide à rendre visible le fait que ces autres choses peuvent arriver.

Bizarre Columns

Ce projet personnel de Carmelo Rodríguez étudie la transformation de la colonne en une icône de la pop à travers l’histoire. Sur son compte Instagram, il collectionne des colonnes provenant de magazines des années 60, 80, des bibliothèques… « Je reçois également de nombreux projets que les gens m’envoient de colonnes qu’ils ont trouvées dans d’autres magazines, lors d’un voyage… ». Associées à cette enquête, les lampes Doricahhh et Jonicahhh sont nées, et récupèrent le passé classique et distingué des colonnes et le transforment.