Les constructions modulaires ont le vent en poupe. En plus de la rapidité de fabrication et le faible coût qu’elles ont à offrir, le parti pris pour une conception attractive et l’efficacité énergétique leur a donné le coup de pouce dont elles avaient besoin pour attirer un public jeune préoccupé par l’esthétique et l’environnement.

L’Europe, l’Amérique et l’Australie sont en tête de la demande d’un marché qui connaît une croissance continue. Les ventes de constructions modulaires en Espagne ont augmenté de 40 % en 2016, selon les données de Casa Prefabricadas 24. «Le marché est en pleine croissance. Notre activité quotidienne le confirme, et celle de nos fournisseurs et concurrents également», indique Rosa Vilarasau, fondatrice de Noem. Cette entreprise dédiée à la conception et à la fabrication de constructions modulaires a déjà retrouvé les niveaux de croissance observés avant la crise de la construction.

Qu’est ce qu’une construction modulaire?

Penser aux travaux nous donne à tous des sueurs froides. Avec les constructions modulaires, les composants préfabriqués préalablement construits dans une usine s’assemblent sur le lieu de montage de l’habitation selon un processus qui ne demande que quelques semaines ou jours, comme vous pouvez le constater dans cette vidéo en accéléré. Fini les mois de combat imposés par les travaux.

C’est le cas de l’APH80 d’Ábaton, un logement déjà monté idéal pour deux personnes qui peut s’installer pratiquement partout. Suite à une première expérience qui consistait à adapter un conteneur maritime, l’équipe d’Ábaton a souhaité «aller plus loin et concevoir un élément dont la volumétrie correspondrait à l’essence des espaces d’intérieur», nous explique Camino Alonso, associée et directrice d’Ábaton. L’APH80 reflète l’essence d’une maison complète, respectant les modèles de ce qui nous entoure et le bon usage de l’architecture.

Durabilité du bois

​Les solutions constructives à caractère durable sont de plus en plus sollicitées. Et dans ce domaine, les constructions modulaires évoluent comme aucune autre. Noem construit uniquement avec des structures en bois, avec ossatures légères ou en bois lamellé-croisé. «De part sa polyvalence, sa beauté, sa durabilité, sa modernité et son efficacité énergétique, pour nous, il n’existe pas de meilleur matériau pour construire les maisons d’aujourd’hui et de demain», affirme Rosa Vilarasau.

L’APH80 utilise également le bois comme élément structurel du logement. «Avec le bois, nous obtenons une efficacité thermique incroyable et un résultat respectueux de l’environnement, en plus du confort et de la qualité de la finition intérieure offerts», signale Camino Alonso. Avec 12 unités installées, elle démontre qu’elle fait partie des lignes de demain en architecture.

«L’Espagne a compris que l’efficacité énergétique en construction est une condition fondamentale, et non un aspect accessoire» souligne Rosa Vilarasau, «c’est pour cette raison que les solutions constructives qui garantissent une consommation ultra faible sont de plus en plus demandées». En suivant les critères du label allemand Passivhaus, les constructions modulaires arrivent à obtenir une efficacité énergétique maximale grâce à l’énergie solaire, l’isolation thermique et la ventilation naturelle, et une empreinte carbone réduite au minimum. Archiblox en est une démonstration poussée à l’extrême, puisqu’il s’agit de la première maison à énergie positive au monde. Climatisation géothermique, toit végétalisé, mini-potager mural et structures hermétiques, tout est combiné afin de produire une énergie positive tout au long de sa durée de vie utile.

En outre, le système de production industriel des pièces assure une réduction de la consommation énergétique, de l’émission de C02 et des résidus engendrés pour leur fabrication et construction.

La technologie au service de l’economie

C’est cette industrialisation du processus de construction des modules qui permet d’atteindre une économie d’environ 30 % par rapport aux constructions traditionnelles. «La technologie de coupe du bois a été développée à un tel niveau de précision qu’elle rend possible la préfabrication et multiplication de nombreuses solutions techniques qui répondent à tous les besoins des architectes, techniciens et clients», explique Rosa Vilarasau.

Les avancées technologiques dans le domaine de la coupe et du traitement du bois ont permis d’améliorer de façon exponentielle la qualité et la précision des pièces, et de nos jours, le bois permet de construire des solutions architectoniques complexes en peu de temps et à des coûts raisonnables, avec la sécurité et la qualité exigées par le secteur. Les solutions en bois associées aux verrières et aux matériaux de dernière génération résolvent les défis actuels du logement grâce à des propositions durables, fonctionnelles et belles.

Pour Rosa Vilarasau, le recours à des programmes de conception BIM s’avère également fondamental, car ces programmes permettent de modéliser et visualiser entièrement l’ensemble des éléments qui composent les logements avant d’acheter quelque matériau que ce soit, et d’élaborer des modèles prédictifs du comportement thermique de la construction. Ces programmes offrent une certaine sécurité aux techniciens et clients.

À la conception numérique et à la technologie de coupe numérique, qui garantit exactitude et qualité, viennent s’ajouter d’autres facteurs comme un meilleur contrôle du temps (et du climat), une exploitation optimisée des matériaux, une réduction de la main-d’œuvre nécessaire pour le système de construction à sec…un ensemble de facteurs qui entraîne un coût final plus bas. «Aujourd’hui, la préfabrication est déjà l’option la plus sûre, précise et économique de construire un logement», conclut-il.

La personalisation de la conception, l’atout en plus

Avec la durabilité, c’est dans le domaine de la conception que les constructions modulaires ont fait le plus grand pas en avant. Modernes et innovantes, avec la capacité de s’adapter aux nouvelles tendances, elles sont hautement personnalisables. Le fait de pouvoir combiner plusieurs modules permet d’ajuster la taille de la maison aux besoins de chacun. Structure et finitions s’adaptent également pour concevoir la «maison sur mesure» de chaque client. Il suffit de regarder «Spaceship», la maison de sciences-fictions réalisée par Noem. Construite en à peine 5 semaines, et montée en 1!

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies