L’Europe a montré la voie. Désormais, les nouveaux bâtiments privés doivent répondre aux normes des Bâtiments à Consommation Énergétique Quasi Nulle. Autrement dit, avec une faible demande d’énergie et l’utilisation de sources renouvelables. Dans le secteur cependant, ils avaient déjà commencé à suivre cette voie, en acceptant, pour la plupart, les normes fixées par le label allemand de performance énergétique des bâtiments Passivhaus. Voici quelques exemples.

Le confort d’une maison individuelle à consommation quasi nulle à Tarragone

La première maison unifamiliale certifiée Passivhaus dans la province de Tarragone en Espagne a été conçue par Energiehaus et construite en 2018 à L’Arboc. Cette maison se caractérise par son efficacité énergétique grâce à son enveloppe isolée selon les exigences Passivhaus, permettant une faible consommation et un grand confort dans l’espace intérieur. L’orientation et le design sont conçus pour tirer le meilleur parti de la trajectoire du soleil, de l’éclairage naturel et de la ventilation transversale. Concernant les matériaux, ils ont utilisé ceux à faible impact environnemental comme le bois, avec l’utilisation de Superpan Tech de Finsa, pour obtenir l’étanchéité à l’air.

La maison unifamiliale de L’Arboc, conçue par Energiehaus, utilise du bois pour sa structure.

La première maison de retraite Passivhaus en Catalogne

Conçue par le bureau d’architecture Genars, la maison de retraite Mirador de Gracia à Barcelone a pour ambition d’être la première résidence gériatrique Passivhaus de Catalogne. L’objectif de la certification est d’offrir un haut niveau de confort – été comme hiver – à un secteur de la population qui a besoin de températures stables et d’une qualité de l’air intérieur élevée. A travers le cabinet-conseil Passivhaus, une étude thermique et d’éclairage du bâtiment construit de 6 575 m2 a été réalisée.

Image : Genars. La maison de retraite Mirador de Gracia prétend devenir la première résidence Passivhaus de Catalogne.

Bois autochtone pour l’auberge des pèlerins de Zegama

Le projet d’auberge du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, conçu par les architectes Natxo Ibarretxe et Iñaki del Prim, est situé à côté du Parketxe de Andueza, dans la ville guipuzcoenne de Zegama. L’idée est que l’espace soit reconnu comme un Bâtiment à Consommation Quasi Nulle et qu’il remplisse toutes les conditions pour en faire le premier bâtiment à usage tertiaire et public avec une déclaration Passivhaus au Pays Basque. Le bâtiment est entièrement construit en bois autochtone ou kilomètre 0, à la fois à l’intérieur et sur la façade.

Image : Jorge Allende. L’auberge a une capacité pour 12 pèlerins et est construite en bois à la fois sur la façade et à l’intérieur.

Le textile rejoint l’architecture durable à Valence

Le nouveau siège social d’Artica Textile consolide l’engagement de la marque en faveur d’une architecture efficace et durable, devenant ainsi le premier bâtiment Passivhaus certifié Bâtiment à Consommation Quasi Nulle dans son secteur. Sur la base de cette norme internationale de construction passive bien connue, il atteint des conditions de demande d’énergie vraiment faible (environ 90 % de moins qu’un bâtiment conventionnel) et un niveau de confort extrêmement élevé pour les travailleurs.

L’architecte Carlos Martínez, l’architecte technique Tomás Martínez Valls, le projeteur Passivhaus Ética Arquitectura, font partie de l’équipe qui a rendu ces bureaux possibles.

Un nouveau modèle de coopérative d’habitation efficace

La coopérative d’habitation Laborda n’est pas seulement une construction à consommation énergétique quasi nulle, mais tout un modèle de durabilité. Ce bâtiment est basé sur la participation à la fois dans la conception, la construction et l’utilisation. Cette auto-promotion et gestion collective est ce qui rend le projet unique, qui opte pour l’utilisation de matériaux recyclés ou recyclables d’origine biosphérique. Du point de vue énergétique, il repose sur une réduction de la demande, une conception bioclimatique avec des niveaux d’isolation supérieurs à la réglementation, une utilisation solaire maximale, une ventilation croisée et une terrasse couverte, obtenant ainsi un grand confort. Il s’agit de l’un des plus grands bâtiments en bois de Barcelone.

 

Ver esta publicación en Instagram

 

Una publicación compartida de Lacol (@lacolarq)

 

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies