Comment définiriez-vous votre maison ? Qu’est-ce qui la rend différente des autres ? Pensez-vous que le foyer est une idée universelle ? Dans une certaine mesure, ce concept a une série de caractéristiques qui décrivent la société dans laquelle nous vivons et les circonstances actuelles. Chez Connections by Finsa, nous avons récupéré cinq éléments qui expliquent comment nous construisons cet espace, de l’individuel au collectif.

Le foyer comme espace de tranquillité

À la fin de la journée, il n’y a rien de tel que d’avoir notre espace de détente, et le mindfulness devient plus important en tant que tendance à appliquer dans la décoration intérieure de nos maisons. Vous ne savez pas comment faire ? Dans ce post, nous partageons quelques conseils.

Avec le confinement généralisé lié à la crise du Covid-19, nous pouvons nous concentrer sur le potentiel de nos maisons grâce à… Rien ! C’est très sérieux, la pratique du niksen, une tendance dont nous avons déjà discuté dans Connections by Finsa, aide à fournir la dose de calme nécessaire qui fait de ce lieu votre espace. Et si vous avez du mal à passer du rythme effréné à rien, vous pouvez aussi commencer par ralentir en appliquant une tendance slow à la maison.

https://www.instagram.com/p/B-IEtS1HJlD/

Le foyer comme refuge

Parfois, des sentiments comme la solitude peuvent apparaître même si vous vivez avec plus de gens à la maison. Sans aucun doute, notre maison est aussi cet espace qui apaise nos émotions et répond à nos besoins, comme IKEA l’avait recueilli dans l’un de ses derniers rapports sur les produits préférés de ses consommateurs.

Cette idée de foyer comme refuge avait été l’une des propositions importantes – et déjà établie – de l’édition 2017 de Casa Decor via Global Refuge, une expérience immersive conçue par le studio Cenlitrosmetrocadrado.

Le foyer numérique

Que ferions-nous sans le numérique aujourd’hui ? Il définit nos maisons dans la mesure où il en fait une sorte de hub technologique. C’est une tendance qui se reflète surtout chez la population des millenials mais, en période de confinement, ne nous leurrons pas, c’est une base pour travailler, divertir et maintenir le contact avec nos proches. Sans que votre maison soit forcément une smarthome, un basique comme le téléphone portable peut nous tenir au courant de tout ce qui se passe à l’extérieur (et si vous ne voulez pas, cultivez le JOMO, bien sûr).

Le foyer introspectif

Si le bruit numérique nous dérange, vous pouvez vous connecter à votre maison grâce au mindful cleaning. À présent, c’est idéal pour transformer l’espace et améliorer le calme. Au-delà de la méthode Marie Kondo, il y a des cleanfuencers et des organisateurs professionnels qui offrent des conseils pour préserver l’équilibre de la maison.

Cette introspection que nous recherchons parfois est très bien comprise avec la durabilité et le mouvement « fixit » : réutiliser et réparer vos objets au lieu d’acheter de nouveaux produits. Et ne vous inquiétez pas si vous ne pouvez pas les réparer, le kintsugi nous apprend à cultiver la philosophie de l’imperfection comme quelque chose de beau !

Le foyer et son quartier

L’économie collaborative et la proximité mènent au dernier point qui définit une maison, et c’est que sans votre quartier, votre maison ne serait pas votre maison. Après la crise du coronavirus, le mouvement des activistes du quartier, appelé localvist, reprendra. Et n’oubliez pas que vous pouvez rencontrer vos voisins tout en maintenant une distance sociale grâce à ces applications que nous avons découvertes pour vous.

 

Quelles caractéristiques votre maison rencontre-t-elle ? Laquelle a le plus de poids à votre avis ? Dites-le-nous sur les réseaux sociaux avec le hashtag #ConnectionsByFinsa.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies