L’intelligence artificielle devient un outil disruptif dans certains secteurs. Quels défis rencontrez-vous actuellement en architecture et en design d’intérieur ? Nous mettons en lumière ces cinq problèmes à résoudre :

 

  • Savons-nous demander exactement ce dont nous avons besoin ? Il peut sembler facile de demander un croquis, un texte, un calcul… par écrit ou par images, mais lui donner exactement la forme que l’on imagine requiert de la pratique et un apprentissage mutuel (machine-homme). Savoir mener à bien ces demandes -ce qu’on appelle promt engineering – finira par devenir un métier.

 

  • Créativité à la demande, en quelques secondes. Quel poids aura la créativité maintenant que vous pouvez concrétiser n’importe quelle idée que vous avez en tête ? La sérendipité artificielle peut donner de meilleurs résultats ou, du moins, fonctionner comme une première ébauche.

 

  • L’intelligence artificielle dépassera-t-elle la connaissance humaine elle-même ? Et si elle finissait par repousser les limites de la science et construire de meilleurs bâtiments ? Comment les métiers liés à la décoration d’intérieur et à l’architecture vont-ils être reformulés ? Pour l’instant, les critères humains sont toujours nécessaires pour servir de point d’appui, mais regardez ce que l’on peut déjà faire en combinant intelligence artificielle, BIM et design paramétrique :

  • Droits d’auteur. L’intelligence artificielle se nourrit d’œuvres déjà produites et, jusqu’à présent, tout ce qu’elles génèrent est enregistré sous licence libre. Viendra-t-il le temps où ces œuvres seront marquées par la technologie blockchain comme propriété des plateformes elles-mêmes ? Qui devrait revendiquer cette paternité : humain ou machine ?

 

  • Dilemmes éthiques. Lié au point précédent… On peut alimenter l’IA pour qu’elle copie les travaux d’autres professionnels, et à son tour qu’elle se nourrisse dès le départ d’une base de données d’images protégées par le droit d’auteur. Considérant cela, pourrait-on parler de vol intellectuel ou plutôt d’une inspiration raffinée, tout comme quelqu’un qui observe un tableau et s’inspire de son style pourrait l’imiter ?

 

Qu’en pensez-vous ? Partagez votre avis sur les réseaux sociaux en utilisant le hashtag #ConnectionsByFinsa. Nous vous lisons.