En plein Salon du meuble, nous vous rapportons ce que nous avons préféré jusqu’à maintenant lors de la Milan Design Week. Vous avez jusqu’au 22 avril pour nous suivre !

Entre émerveillement et frustration. Voilà comment se déroule notre semaine à Milan. Nous parcourons la ville avec les yeux grands ouverts, en quête de la proposition la plus originale, sur la piste de l’innovation, en pleine observation des tendances. 1 300 événements en 6 jours ? Face à autant de possibilités, attention à ne pas transformer le séjour à Milan en marathon. La ville nous reçoit avec des températures estivales et des rues bondées jusqu’à minuit. Nous vous racontons aujourd’hui comment nous le vivons.

Living Nature, une réflexion sur la nature et l’habitat au pied du magnifique Dôme de Milan. Photo : salonemilano.it

Salon du Mueble, un lieu pour voir el design de demain

Il faut s’armer de patience, car vous allez probablement passer beaucoup de temps dans les files d’attente. Le Salon du Meuble de Milan continue d’attirer du monde. Les professionnels et amoureux du design viennent des quatre coins du monde en pèlerinage dans cette Mecque du design en quête de nouveauté. Milan reste le lieu incontournable pour observer les tendances, qu’elles soient industrielles, architecturales, de décoration… du design, en un mot.

Si vous arrivez à passer les contrôles d’affluence, adoptés par de nombreux exposants sur leurs stands cette année, vous pourrez profiter de ce podium du design. L’industrie a tourné la page ; au lendemain de la crise, le design met de côté le minimalisme et devient plus sophistiqué, plus riche en nuances et sensations. Une sophistication qu’il faudra ensuite transposer au quotidien.

La tendance vers la richesse des matériaux dans le mobilier, déjà présente l’année dernière, se confirme dans cette édition. Pierres, ciments, métaux, bois, principalement foncés et fumés, carreaux…À EuroCucina, on observe clairement cette richesse des matériaux combinés dans un seul meuble ou dans un même espace. La technologie et la domotique sont également de plus en plus présentes.

Le Salon du meuble confirme en 2018 la tendance vers une plus grande richesse des matériaux observée en 2017. Photo : salonemilano.it

La jeunesse et salle de bain, une oasis de créativité

Les marques évoluent mais ne prennent pas de risques. Pour voir des idées innovantes et des propositions plus osées, nous devons nous rapprocher du Salone Satellite, la partie la plus fraîche du salon. Car les jeunes créateurs peuvent se permettent de réaliser des projets risqués, en explorant et innovant, en tentant d’apporter quelque chose de nouveau à l’industrie.

La salle de bain devient de plus en plus un espace de détente et de déconnexion dans la maison, et le secteur s’adapte en développant des solutions design plus créatives que celles présentées dans le reste du salon. L’imagination appliquée aux meubles, compléments, sanitaires, etc. pour modifier l’espace. Car fonctionnalité et beauté ne sont pas ennemies.

Les créateurs émergents déploient leur créativité dans le Salone Satellite. Photo : salonemilano.it

Fuorisalone : design empreint d’émotion

Le Fuorisalone, à savoir les événements et activités qui se déroulent en dehors de l’enceinte du salon, attire chaque année un peu plus l’attention. Pour une marque, être à Milan, c’est parler le langage du design et le communiquer au reste du monde, mais attirer l’attention au milieu de toute cette agitation est compliqué, et c’est pour cela que l’émotion et l’expérience sont de plus en plus sollicitées. Le salon s’enrichit de projets transversaux artistiques, qui vont au-delà du simple design.

Nous avons suivi nos recommandations pour visiter la Milan Design Week et avons commencé par Tortona, l’un des épicentres d’activité, où le design est dappertutto, c’est-à-dire partout. Superdesignshow de Superstudio Più reste le « must du must », le meilleur du meilleur. Et cette année, les japonais de Studio Nendo ont à nouveau exercé leur magie et attiré tous les regards avec Forms of movement. Nous nous sommes ensuite dirigés vers « Wood in progress », une réflexion à partir des matériaux en bois de Finsa, qui vise à repousser les limites des panneaux, à défier les limites de l’industrie.

Vue, toucher, ouïe… Communication du produit par l’expérience

Cette année, nous avons découvert Ventura Centrale, un espace différent où les expositions cherchent à éveiller nos émotions. Transitions III des néerlandais Baars & Bloemhoff raconte l’expérimentation avec les matériaux. Soundscape d’Asahi Glass joue avec les sens au travers d’une plaque de verre fragmentée et éparpillée dans les airs dans un espace où seul le son, émis par les cristaux, perdure. Les japonais Nitto Design ont créé une réflexion sur l’influence de la couleur dans l’espace avec leur washi tape. Et ce ne sont que des exemples qui démontrent comment il est possible de communiquer sur un produit réel d’une manière créative, expérientielle et poétique.

Nous avons eu un coup de cœur pour Ventura Centrale et l’expérimentation avec les matériaux de Transitions III. Photo : baars-bloemhoff

Nous nous sommes également rendus avec curiosité au quartier du 5 Vie, le carrefour le plus ancien de Milan, qui associe la richesse de son patrimoine historique à des propositions très avant-gardistes, qui vont des produits de design aux suggestions plus expérimentales, avec des nuances sociales. Dans Vegan Design, ou l’art de la réduction, Eres Nevi Pana se mesure au défi de concevoir sans utiliser de matériaux d’origine animale. Éthique et design fusionnent dans les objets avec lesquels ce concepteur israélien formé à Eindhoven transmet son respect de la vie et des droits de l’homme par le design.

Au-delà de la forme : étude des matériaux

Milan est le reflet du moment actuel dans lequel le centre d’intérêt de l’innovation passe de la forme au matériau. Le matériau aussi est design, et dans l’architecture d’intérieur, il a toujours joué un rôle. Mais désormais, nous souhaitons aller à l’intérieur des choses, savoir comment elles sont faites, et créer de nouvelles alternatives. Dans cette expérimentation avec les matériaux, les néerlandais font fureur à Milan. Un autre exemple est la collaboration des néerlandais Dutch Invertuals avec le studio réputé FranklinTill dans Mutant Matter, une projection vers les matériaux du futur.

« Wood in progress », une autre réflexion sur les matériaux qui repousse les limites de l’industrie. Photo : Finsa.com

Enfin, pour finir, il est impossible de quitter la ville sans visiter un classique : la galerie de Rossana Orlandi, l’un des gourous les plus connues du design, qui a réussi à accueillir plus de 30 000 visiteurs sur ses 1 700 m2 d’espace ces derniers jours. En 2018, elle inaugure un nouvel espace à l’air libre appelé « Sentimiento de culpa » (Sentiment de culpabilité), dédié au recyclage et à la conception durable. Elle accueille également les débuts tant attendus de Google à Milan avec Softwear, conçu par Kiki van Eijk. Matériaux et néerlandais à nouveau. Sans aucun doute les « must » de ce Salon du meuble 2018. Il ne reste que 3 jours ! Le compte à rebours a déjà commencé.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies