Les projets de design d’intérieur seront de plus en plus influencés par la numérisation, qu’elle soit partielle ou totale. Le métavers propose de nouvelles façons de tisser le storytelling des espaces et des interactions avec les gens, élargissant ainsi l’expérience multisensorielle. Les restaurants n’allaient pas être en reste, malgré le lien physique dans l’acte de manger.

Nous sélectionnons les dix clés du design d’intérieur à prendre en compte parmi les 300 solutions numériques publiées dans le rapport Restaurantes del futuro, édité par le Basque Culinary Center, et avec la lecture de son responsable de la Transformation Numérique, Erich Eichstetter :

 

  1. La numérisation des restaurants interviendra dans cinq ans, soit au moment où les appareils tels que les lunettes de réalité augmentée deviendront plus abordables et légères. Là, on commencera à générer des contenus tels que des sculptures, signalétique, personnages numériques… Ne soyez pas méfiant, ce sera comme l’irruption d’internet ou des réseaux sociaux. Considérez juste ces questions.

 

  1. L’espace physique ne subira pas de changements majeurs. Dans tous les cas, les opportunités de générer des interactions virtuelles à certains moments (avec les NFT, le crypto art…) seront estimées, la décoration d’intérieur doit donc être une toile vierge sur laquelle se projeter.

 

  1. Les armoires intelligentes pour cultiver des plantes en intérieur se généraliseront grâce à des applications avec lesquelles faire le suivi. Lors de la cuisson, les tâches de production de légumes, d’insectes, de champignons et de microalgues sont assumées.

 

  1. Surfaces à induction : ce qui ressemble à première vue à une plaque de cuisson cache un système de cuisson à induction intégré, qui dispose d’une interface de projection lumineuse et peut servir de source d’électricité pour les ustensiles électriques compatibles.

 

  1. Redistribution agile du design d’intérieur : l’afflux de personnes sera illustré par des cartes thermiques, indiquant les opportunités de réorganisation des espaces, que ce soit pour les clients ou les travailleurs.

 

  1. Tables hybrides : où de plus en plus de personnes se rassemblent grâce à des lunettes de réalité augmentée ou dans le but de réaliser des formations ou des démarches spécifiques avant de faire un stage en présentiel.

 

  1. Food passport : Système de blockchain qui vous permettra de registrer un historique des goûts personnels, de réserver un espace, un accès exclusif ou de valider des avis sur différents portails numériques, pour éviter de falsifier les commentaires.

 

  1. L’introduction d’algorithmes dans la cuisine : des moteurs adossés au big data vont assembler des livres de recettes basés sur l’historique de consommation des convives grâce à une intégration avec leurs food passports.

 

  1. Des assiettes ou des palettes de saveurs seront générées à partir de l’intelligence artificielle. La créativité dans le design sera renforcée par des propositions innovantes.

 

  1. Des contrats intelligents seront fournis afin que chaque convive puisse intervenir dans la prise de décision, comme l’attribution de certains pourcentages de bénéfices à différentes causes, l’utilisation de matières premières, le développement d’événements…

 

Connaissiez-vous ces clés ? Ne manquez pas notre reportage sur les restaurants numérisés et dans le métavers. On se retrouve sur les réseaux sociaux via le hashtag #ConnectionsByFinsa.