Si quelqu’un osait prédire quels plats nous préparerons chez nous dans 20 ans, la réponse la plus plausible, d’après le journaliste canadien Alex Danco, serait aucun ! Allumer la poêle avant ou après le travail peut devenir aussi rare que le temps moyen qu’une famille passe à jardiner en à peine deux décennies. Les innovations dans le domaine de la conservation des aliments, de nouveaux moyens d’achat agiles et la grande sophistication des services de livraison rendra plus rentable (et plus sain) de commander que de cuisiner de nos propres mains. Cela s’appelle Cooking As A Service. Cela vous permet d’optimiser votre temps libre, peut-être au prix de la perte de certaines traditions…

Mais alors que ce processus continue d’évoluer, il existe déjà suffisamment d’exemples montrant que le changement s’est accéléré de façon spectaculaire ces dernières années.

Haute cuisine avec une touche de micro-ondes

En 2014, Efrén Vázquez et Andrés Casal ont fondé Wetaca, une entreprise qui a révolutionné le marché de la livraison à domicile de repas en Espagne avec sa proposition innovante. Des plats de première classe qui sont ensuite emballés sous vide et rapidement refroidis pour ne pas perdre leurs propriétés. Ensuite, le client les reçoit chez lui et en seulement trois minutes au micro-ondes, la nourriture est prête à être servie comme si elle avait été cuite sur le coup.

En ce sens, la pandémie de Covid-19 a augmenté de façon exponentielle l’activité de vente de repas à domicile. Même les restaurants avec une étoile Michelin (lien vers article en espagnol) ont été encouragés à offrir un service qui était autrefois associé à de la nourriture bon marché.

Le chef à la maison

Une autre proposition qui devient populaire est que ce soit le cuisinier qui visite votre maison pour préparer des plats de qualité pour vous lorsque vous ne pouvez pas. Vous achetez les ingrédients que vous aimez et, plus tard, un cuisinier vient chez vous et vous laisse jusqu’à 25 portions de nourriture prêtes à être consommées dans les jours suivants. Il est vrai que dans ce cas, ce n’est pas un service accessible à toutes les poches, mais dans des endroits comme l’Australie, ils sont de plus en plus demandés. Des entreprises comme I Hate Cooking ne cessent d’élargir leur clientèle et d’avoir de plus en plus de chefs répartis dans tout le pays, chacun avec ses spécialités, des plats mijotés à la pâtisserie.

Axé sur les athlètes

Cette transformation commence également à se spécialiser. Certaines des plus grandes sociétés de compléments alimentaires pour sportifs ont déjà choisi de lancer des gammes de plats cuisinés de haute qualité. Ils arrivent congelés chez vous et il vous suffit de les mettre au four à micro-ondes pour les réchauffer. La société portugaise Prozis, l’une des entreprises les plus expérimentées dans ce domaine, est entrée dans ce secteur d’activité avec des repas qui contiennent tous les ingrédients dont un athlète a besoin pour performer à 100 %.

Un chef vous guide via FaceTime pour que vous puissiez cuisiner vos plats préférés à la perfection, des robots qui deviendront de plus en plus sophistiqués, à tel point qu’ils n’auront guère besoin d’aide pour réaliser vos recettes préférées… Tout un monde de possibilités qui s’ouvre à nous dans le but de nous simplifier la vie.