La sixième édition de la Dubai Design Week a tracé une feuille de route à suivre pour les projets d’architecture et de design d’intérieur. Chez Connections by Finsa, nous mettons en évidence les éléments clés que ce salon a présentés et qui marquent et renforcent de manière prévisible certaines tendances : les espaces publics, la distance sociale et la circularité au sens large. Nous analysons tous les détails pour vous.

Espaces publics et intervention sociale

Comment allons-nous vivre dans un environnement urbain marqué par la distance sociale ? C’est un sujet que nous avons traité tout au long de cette année de pandémie mondiale dans des reportages comme celui-ci.

L’exposition centrale de la Dubai Design Week 2020, The shape of things to come, a continué de se pencher sur la manière dont les gens interagiront et à quoi ressembleront les nouvelles relations et interactions. En ce sens, de nouveaux modèles de réseaux piétonniers efficaces et sûrs ont été présentés : https://www.instagram.com/p/CGDcduYFscd/

Du global au glocal

La focalisation sur le local est ravivée grâce à des initiatives telles que le marché de l’artisanat qui valorisait les produits du zéro kilomètre. En tant que directeur créatif de la Dubai Design Week 2020, Ghassan Salameh, a déclaré dans la publication Herskhazeen, « nous avons examiné le design réalisé au Moyen-Orient, en leur offrant une plateforme pour lancer leurs entreprises et renforcer leur public cible et leur réseau professionnel. » Le local et l’artisanat sont des conducteurs qui ont été réactivés avec les confinements mondiaux et qui continuent à prendre de l’ampleur en cette fin 2020 : https://www.instagram.com/p/CHNzBkQpd8x/

Circularité et biomatériaux

Lors de la Dubai Design Week 2020, le studio V8 Architects a présenté l’utilisation de champignons et de plantes comme matériaux de construction, citant le pavillon néerlandais de Dubai EXPO2020 comme cas d’étude.

« Il ne fait aucun doute que de nombreuses solutions sont à découvrir pour un avenir plus durable dans le secteur de la construction », déclare le studio. Comment cette circularité est-elle conçue ? En donnant une seconde vie aux bâtiments existants, leur redonnant une nouvelle vocation, ou par l’intégration des biomatériaux tant dans la rénovation que dans la construction de nouveaux projets : https://www.instagram.com/p/CFy80I4sNba/

Design durable

Les biomatériaux constituent un autre conducteur qui serait laissé de côté sans un design durable qui guide et motive leur utilisation. La professionnelle Najia Qazi a précisé, lors d’une masterclass intitulée Futur du design : la théorie du design circulaire, « l’objectif principal est de créer des entreprises de design durable qui soutiennent des solutions win-win, c’est-à-dire qui servent à la fois les gens et la planète ». Najia Qazi est la fondatrice de la plateforme collaborative Sustainable Narrative, qui promeut des projets basés sur la circularité au Moyen-Orient : https://www.instagram.com/p/CGz7hBkh-dK/

Makers et DIY

Le mouvement DIY, la communauté fixit qui s’engage à réparer au lieu de jeter, et la culture maker se renforcent aussi à l’ère de l’obsolescence programmée. À la Dubai Design Week 2020, nous avons vu ces tendances se baser sur l’utilisation de matériaux locaux et de techniques traditionnelles.

Et ce qui nous semble le plus pertinent, non seulement pour les professionnels de l’architecture et du design d’intérieur, mais aussi pour tous les gens, peu importe la profession : https://www.instagram.com/p/CG-la1BpBnL/

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies