Nous avons déjà parlé de l’importance croissante de prendre en compte l’aspect acoustique dans la conception des bureaux, ce qui a beaucoup à voir avec la prolifération des open space, des espaces ouverts. Cet aspect acoustique ne se limite pas aux lieux de travail, mais s’étend à nos maisons, espaces de restauration, espaces commerciaux… C’est pourquoi de plus en plus de professionnels valorisent non seulement l’esthétique et la résistance d’un matériau, mais également ses caractéristiques acoustiques. Passons en revue ceux qui fonctionnent le mieux dans la lutte contre les nuisances sonores.

Le liège

Lors du salon BAU 2019, nous avons pu constater une forte présence de ce matériau éco-efficace, l’un des plus utilisés aujourd’hui, qui présente trois points forts : sa durabilité, sa recyclabilité et son fonctionnement en tant qu’isolant du bruit.

Vous pouvez l’obtenir directement à partir de l’écorce du chêne-liège ou du recyclage de bouchons en liège, comme l’initiative Cork2Cork de NH Hotel Group.

Panneaux de fibres de bois

Selon une étude, 85 % des restaurants et 80 % des emplois en Espagne ne répondent pas aux conditions acoustiques minimales, a souligné Izaskun Chinchilla dans cette interview : « Dans des matériaux tels que le verre, l’acier ou la pierre, les rebonds des ondes acoustiques deviennent multiples et se croisent ». Les panneaux en fibres de bois rainurés de Finsa sont l’une des alternatives à ces matériaux, dont les perforations permettent d’absorber une partie du son et de contrôler la réverbération. Dans l’auditorium de Casa Decor 2017, Izaskun Chinchilla a créé avec eux des sortes de cellules au plafond inspirées des toits des églises.

Techo acústico para el auditorio de Casa Decor, diseñado por Izaskun Chinchilla
Plafond acoustique en Fibraform de Finsa, pour l’auditorium Casa Decor, conçu par Izaskun Chinchilla

Pendant la construction

Laine de roche, fibre de verre, ciment de brique, polystyrène expansé, mousse phénolique… De nombreuses solutions de remplacement sont utilisées lors de la construction comme isolants thermiques dans les plafonds, les murs et les sols. Mais tous fonctionnent comme d’excellents isolants acoustiques grâce à leur porosité.

Décorer en silence

Revêtements, meubles, lampes… Différentes marques s’engagent à développer des éléments qui absorbent le son, mais intègrent également un élément de design, voire la possibilité de le personnaliser, ce qui facilite leur intégration dans n’importe quel environnement. C’est le cas du panneau acoustique Ginkgo conçu par Stone Designs, qui permet de créer des milliers de combinaisons différentes.

Les matériaux utilisés sont principalement des textiles tels que la laine, le feutre, le velours… et de nouveaux éléments tels que le feutre architectural en fibre de verre ou en plastiques recyclés.

Ginkgo, panneau acoustique by Stone Designs

Le suivant… mégots de cigarettes ?

L’École polytechnique de l’Université d’Estrémadure travaille sur un projet de réutilisation des filtres à mégots de cigarettes comme isolants acoustiques, car ils sont poreux. Ce nouvel utilitaire permettrait de recycler ces déchets tout en résolvant deux problèmes environnementaux : le bruit et la pollution.

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies